Feux follets

Les Feux Follets

18 – 24 mois

Dès qu’un enfant comprend quelque chose, il se produit en lui un mouvement admirable : vous le voyez s’élever, dessiner l’idée à grands gestes, et soudain rire de tout son coeur, comme au plus beau des jeux. – Émile-Auguste Chartier

Ou le Terrible 2, qualificatif que je trouve injuste envers nos bébés qui traversent une étape très difficile. C’est à cet âge approximativement que le bébé se dissocie de son entourage. Jusque-là, dans son esprit, ses parents proches faisaient parti intégrante de lui-même. Réaliser qu’il peut faire des choses seul, décider de lui-même, entreprendre, créer….est une étape cruciale dans son développement affectif et social. C’est la période du «c’est à môaaaaa!» et du «Tout Seul!» C’est aussi à ce moment d’ailleurs que vient souvent le « rejet » de la mère nourricière et protectrice, il est «prêt à voler de ses propres ailes». Il va chercher de nouveaux exemples et de nouveaux référents à sa vie.

Afin de laisser le bébé découvrir librement son identité, cette classe privilégiera les jeux libres : L’enfant en devenir choisira SON jeu, voudra les jeux des autres, s’imposera, explorera ses limites, touchera à tout, décidera de tout, et gare à ceux et celles qui se mettront en travers de son chemin…Et ils ont bien raison de s’imposer car c’est là qu’ils vont acquérir une grande partie de la confiance en eux. Les éducatrices seront très présentes pour l’encourager, le motiver, l’applaudir, et l’encadrer dans ses nouvelles expériences.

Et par ailleurs , et dans le but de développer son sens du partage encore très primitif, des jeux de sociétés seront mis en avant pour lui apprendre à s’amuser en groupe, avec des amis et non pas des rivaux. Ces jeux lui feront prendre conscience de la collectivité dans laquelle il vit. Aider à ranger, à préparer les goûters, chanter en coeur, écouter des histoires, se déguiser…sont autant d’activités qui l’initieront aux autres et qui développeront sa sociabilité.

C’est une période où également l’enfant imite tout, parodie tout, emmagasine les mots, images, gestuels de son entourage. Il pourra donner libre court dans sa classe à parfaire ses imitations. C’est le moment de jouer à la dinette, au papa et à la maman, de faire des farces….C’est un âge où  l’enfant s’appréciera car il se trouvera drôle, important, aura des amis, construira son «réseau social», d’ailleurs ce bambin quêtera toujours l’attention de son entourage, et plus il se sentira admiré et apprécié, plus il exagèrera ses mimes et drôleries. Observez bien, un véritable plaisir. En bref, ce bambin deviendra un petit bout d’homme ou une petite bonne femme prêt à passer à l’étape suivante, à parfaire ses acquis et à acquérir son autonomie.

La classe

Menu